Deux adresses en Meuse

UD CFTC Meuse

11, place de la couronne

55003 BAR LE DUC

Tèl: 03 29 79 11 41

udcftc55@free.fr

UL CFTC VERDUN

20, rue du 19ème BCP

55100 VERDUN

Tèl: 03 29 86 67 18

ulcftcverdun@free.fr

 

 

 

Ne pas rater ses Elections

 

Les élections professionnelles, un enjeu pour la CFTC. La bonne méthode!!!

 

Le calendrier

Si une campagne commence 4 à 5 semaines avant la date du scrutin, il convient de déterminer une période de précampagne, 2 à 4 mois avant lejour J.

Pour bien faire, la première réunion de l’équipe chargée des élections doit se tenir 1 an avant l’échéance.

Etape 1 : Se faire aider Si vous les connaissez, contactez vos structures géographiques et / ou professionnelles de référence.

Sinon, prenez contact avec la plateforme élections professionnelles qui vous redirigera si nécessaire et vous fournira l’aide adaptée à vos besoins : 01 44 52 43 20 – elections@cftc.fr

Etape 2 : Piloter Une bonne campagne électorale repose sur une équipe coordonnée, pilotée et idéalement disciplinée.

La coordination doit être assurée par une personne ou un binôme qui a du temps. Les militants mobilisables doivent être identifiés, ainsi que les éventuelles missions qui peuvent leur être confiées. Les militants doivent ensuite se mettre d’accord sur leur mode de communication interne, sur le partage de l’information et sur les modalités de réunion et de décision.

Etape 3 : Diagnostiquer

Le diagnostic est à la campagne ce que les fondations sont à une maison. Celui-ci doit faire l’objet d’un travail sérieux et approfondi. Il faut définir :

• les forces : ce que la CFTC fait bien

• les faiblesses : ce que la CFTC fait mal /moins bien

• les menaces : les conditions extérieures défavorables

• les opportunités : les conditions extérieures favorables

Il faut identifier :

• le bilan des actions et des négociations CFTC

• le bilan de la concurrence (sur la forme et le fond)

• les actualités et évènements à venir

• la topologie des cibles (catégories des salariés, culture maison…)

Etape 4 : Déterminer le fond

En fonction du diagnostic réalisé, de l’état de la concurrence, de l’actualité et de son bilan, il faut définir :

• des thèmes prioritaires,

• des opportunités de communication,

• un ton (défensif, offensif, critique, constructif, original, classique…)

• un message clair et défini qui peut synthétiser les priorités Quels que soient les messages, il faut éviter la critique des autres syndicats et la mise sur la place publique des petits problèmes de fonctionnement et de relations ; il faut être constructif et le prouver !

Etape 5 : Définir la forme

Rappel : le premier et le meilleur moyen de communication est la présence sur le terrain. Rien ne la remplace ! Les salariés votent en général d’abord pour des personnes et après pour des propositions. La forme des supports est un accompagnement et une valorisation du fond. Le slogan est une promesse de vente pour ceux qui voteraient pour la CFTC. Plusieurs "médias" sont utilisables en bonne intelligence et de façon cohérente (avec le même style graphique notamment). En voici une liste non-exhaustive :

• profession de foi (indispensable)

• affichage

• tractage

• e-mailing / courrier personnel (Attention : nécessité d’un accord de droit syndical)

• blog / site Internet

• vecteurs originaux (tapis de souris, set de table, ballons…) / gadgets

• événementiel

• …

Etape 6 : formaliser un plan d’actions

Dès la première rencontre, il faut établir un rétro-planning avec les dates légales et les dates butoirs.

Puis y faire coïncider les thèmes retenus sur des dates avec les outils définis et les moyens disponibles (humains, financiers, logistiques…).

 

 

P.M.E. /P.M.I

La CFTC Meuse propose aux petites et moyennes entreprises des modèles de protocole électoral entièrement modifiable (format Word)à adapter à leurs sociétés
Exemple avec1collège

Exemple avec 2 collèges